Statue d'Al Gore dans le film Une vérité qui dérange encore
Retour
11. octobre 2017

Les troubles climatiques – 10 raisons pour lesquelles Al Gore reste optimiste

Le lauréat du prix Nobel de la paix Al Gore est le militant pro-climat le plus célèbre au monde. Il s’est rendu en Suisse pour la première de son nouveau film, Une suite qui dérange: le temps de l’action, dont le message est sans appel: il est grand temps d’agir! Lors d’un entretien, Al Gore a expliqué au WWF pourquoi il conserve toutefois son optimisme. Voici ses dix raisons de garder espoir.

Par Philip Gehri

«Nous n’avons guère besoin d’un miracle techniq. Nous disposons de tout ce qu’il nous faut»

1. L’électricité

«Nous n’avons guère besoin d’un miracle technique – il a eu lieu il y a longtemps: le prix des modules solaires, des véhicules électriques, des accumulateurs, des LED et de bien d’autres technologies permettant d’économiser l’énergie a chuté de façon spectaculaire. Nous disposons de tout ce qu’il nous faut», affirme Al Gore. Les panneaux photovoltaïques, par exemple, sont presque 60% moins chers qu’il y a cinq ans. Dans un nombre croissant de pays, le courant d’origine solaire constitue d’ores et déjà le mode de production d’électricité le plus avantageux.

2. Les jeunes

«Des millions de militants de terrain ont décidé de prendre à-bras-le-corps le problème de la crise climatique. Les jeunes s’informent, font entendre leur voix et exigent également de la sphère économique et de la classe politique qu’elles protègent le climat», déclare Al Gore, en rappelant que deux millions d’ONG sont actives dans le monde entier.

3. L’accord de Paris sur le climat

«Cet accord envoie un signal fort à la sphère économique sur la direction à prendre», assure Al Gore. En effet, presque tous les pays du monde se sont pour la première fois engagés à protéger le climat en définissant des objectifs. Pour les atteindre, la planète doit abandonner le charbon, le gaz naturel et le pétrole d’ici 2050.

4. Des émules chez les conservateurs, à l’instar de Dale Ross

Dale Ross est le maire conservateur de la ville de Georgetown, au Texas. Il a fait en sorte que la ville passe à un approvisionnement énergétique 100% renouvelable car «cela coûte moins cher.» Les renouvelables sont en plein boom à travers les Etats-Unis. Depuis longtemps, l’énergie solaire crée plus d’emplois que le charbon et leur nombre croît 17 fois plus vite que celui de tous les autres secteurs cumulés.

5. La recherche suisse

Dans le nouveau film d’Al Gore, Konrad Steffen, directeur du WSL et climatologue suisse, exprime ses inquiétudes sur la situation. «Je transmets ce que des chercheurs formidables comme Koni Steffen ou Thomas Stocker ont découvert. Si je suis capable de comprendre, le public l’est aussi», estime Al Gore.

Les jeunes manifestants sur Mars climat à New York, 2014
Centrale solaire dans le Gujarat, en Inde

Capteurs solaires en Inde et jeunes militants à New York: de multiples exemples à travers le monde donnent à Al Gore des raisons d’être optimiste dans la lutte contre les changements climatiques.

«Les choses prennent toujours beaucoup plus de temps que ce que l’on croit, jusqu’au jour où tout va subitement bien plus vite qu’on ne l’aurait cru possible»

6. L’Inde

Si l’Inde a longtemps été un frein à la politique climatique internationale, le nouveau film d’Al Gore témoigne d’une inversion de la tendance: «Le sous-continent a fermé 37 mines de charbon rien que cette année; il veut interdire les véhicules essence et diesel dès 2023 et construit des usines photovoltaïques plus vite que presque tous les autres pays», se réjouit Al Gore.

7. Notre force de caractère

«Même si nous continuons de réaliser des progrès significatifs en matière de politique climatique, de nombreuses conséquences de la crise ne peuvent plus être empêchées. L’humanité doit faire preuve de courage et de caractère. Mais nous en sommes capables et ferons ce qui doit être fait. Vous faites partie de la solution: voyez cela comme une opportunité personnelle!»

8. L’urgence

Comme le disait un économiste américain cité par Al Gore, les choses prennent toujours beaucoup plus de temps que ce que l’on croit, jusqu’au jour où tout va subitement bien plus vite qu’on ne l’aurait cru possible. Et d’ajouter: «Nous sommes justement arrivés au point où tout s’accélère.»

9. Sa fille

La fille d’Al Gore a été arrêtée alors qu’elle protestait contre la construction d’un gazoduc: «Je suis incroyablement fier d’elle. Les temps ont bien changé pour que je me réjouisse de l’arrestation de ma fille!»

Last but not least: 10. Une suite qui dérange: le temps de l’action

Ce point a été ajouté par l’équipe du WWF. C’est le nom du nouveau film d’Al Gore, actuellement projeté dans les cinémas suisses, qui montre d’autres exemples porteurs d’espoir dans la crise climatique. Alors, courez le voir!

Une interview plus détaillée d’Al Gore est à paraître dans le magazine WWF 4/2017.

Gagnez des billets

Nous mettons en jeu 20 x 2 billets pour le film Une suite qui dérange: le temps de l’action. Les billets peuvent être utilisés dans tous les cinémas suisses où le film est projeté, à la date de votre choix.

Date limite de participation: le 16.10.2017

Le tirage au sort est terminé.

Official Trailer: An Inconvenient Sequel - Truth To Power

WWF membre

Adhésion au WWF

En devenant membre du WWF, vous rejoignez un immense réseau: plus de 5 millions de personnes venues du monde entier soutiennent déjà nos projets.

boîte aux lettres rouge

S'abonner à la newsletter

Compactes et actuelles: les news du WWF par e-mail. Inscrivez-vous sans attendre!